leadership éclairé

Bien préparer son domicile pour l’hiver

 


Les rafales, les grandes quantités de neige et les températures sous le point de congélation associées à l’hiver sont normales et constituent des caractéristiques bien anticipées des hivers canadiens. Cependant, des événements liés au climat hivernal alliés à un manque de préparation peuvent entraîner des dégâts immobiliers, le bouchage par congélation et des inondations. Grâce à une préparation appropriée, il est possible d’atténuer les conséquences du climat hivernal sur votre domicile.

La liste de vérification suivante, bien que non exhaustive, peut être un outil efficace pour se préparer à l’hiver. Les sujets abordés ici doivent être considérés par les propriétaires de maison comme des aides pour se préparer aux effets potentiels de l’hiver.

Immeuble et structure

Il convient de ne pas sous-estimer l’importance de bien entretenir les bâtiments lors de la préparation à l’hiver. Soyez à l’affût de tout signe de dommage ayant pu affecter la structure de votre bâtiment. Accordez une attention spéciale aux toits endommagés qui peuvent avoir besoin d’être remplacés et prenez note des zones pouvant se révéler potentiellement instables au cours d’intempéries hivernales.

  • Inspectez les rallongements de bâtiments ou tout élément neuf du toit pouvant favoriser le risque de formation de congères. Une accumulation excessive de neige peut augmenter le poids supporté par les structures du toit (climatiseurs, enveloppe de ventilateurs, antennes) et provoquer son effondrement. Les congères sont susceptibles de se former aux endroits suivants :
    • aux intersections des toits hauts et des toits bas;
    • aux dépressions entre deux toits à double pente; et
    • aux intersections du toit et de l’équipement monté sur le toit.
  • Gardez les toits en bon état, par exemple en réparant les fuites et en vous assurant que les bandes de recouvrement sont bien en place.
  • Vérifiez que tout élément installé sur le toit est bien fixé et protégé des dommages en cas de vent violent.
  • Toutes les ouvertures de l’immeuble doivent être à l’épreuve des intempéries et ne pas laisser passer d’air froid pouvant par la suite causer le gel des conduites d’eau.
  • Vérifiez que les gouttières et les tuyaux de descente sont bien fixés aux bâtiments, qu’ils ne sont pas obstrués par des feuilles et des débris et que l’eau se déverse à distance du bâtiment.
  • Assurez-vous que les arbres qui pourraient tomber s’ils étaient chargés de neige mouillée ou de glace ne surplombent pas les bâtiments.
  • Vérifiez que les avaloirs de sol proches de votre domicile ne sont pas obstrués par des feuilles et des débris, de la neige ou de la glace.
  • Assurez-vous que les pompes de puisard fonctionnent et qu’elles sont munies d’alarmes contrôlées et d’une pile de secours.
  • Sachez où se trouvent tous les robinets d’arrêt d’eau en cas de bris de tuyau.

Appareils de chauffage

Les chauffe-eau, chaudières et autres appareils de chauffage doivent être inspectés et entretenus conformément aux directives de la réglementation et du fabricant. Les tempêtes hivernales peuvent entraîner des pannes électriques susceptibles de désactiver votre système de chauffage. Si c’est le cas, les tuyaux remplis d’eau peuvent geler et exploser. Votre liste de vérification devrait comprendre les points suivants :

  • Assurez-vous que les réparations prévues (y compris l’entretien en préparation de l’hiver) de tout le matériel suivant sont terminées : chauffe-eau, chaudières, chauffage, ventilation et climatisation.
  • Vidange des radiateurs.
  • Entreposage des matières inflammables de façon sécurisée, loin des appareils de chauffage.
  • Fermeture de l’approvisionnement en eau et drainage des réservoirs au cours de pannes de courant prolongées lorsque la température à l’intérieur du bâtiment risque de chuter sous le point de congélation. Lorsqu’il n’est pas possible de drainer les tuyaux (c’est-à-dire les tuyaux de chauffage), il peut être nécessaire de fournir un chauffage d’appoint.

Déneigement

Le fait de déneiger les trottoirs, les escaliers et les voies d’accès permet de réduire le risque de chutes et glissades. Il est également recommandé de faire ce qui suit :

  • Avoir sous la main une quantité adéquate de pelles, de sable et de sel.
  • S’assurer que tout l’équipement de déneigement fonctionne bien.
  • Songer à recourir aux services d’un entrepreneur en déneigement pour tous les travaux de déneigement ou pour aider lors des tempêtes de neige.
  • S’assurer de conserver l’accès aux prises d’eau d’incendie.
  • Surveiller la quantité de neige sur le toit.
  • Régler le problème des tuyaux de descente qui peuvent créer des surfaces glacées sur les chemins ou les déplacer.