leadership éclairé

Gestion des risques de moisissures

 


Le terme « moisissure » ou « moisi » s’applique à plus d’un million d’espèces de champignons microscopiques poussant sur de la matière organique humide. Ses nombreuses variétés se trouvent naturellement dehors, mais aussi dans des environnements intérieurs. En règle générale, les immeubles « sains » contiennent des niveaux de moisissures comparables à ceux que l’on trouve à l’extérieur. En cas d’humidité excessive, les problèmes liés à la moisissure peuvent se répandre et se reproduire rapidement.

Pour se former, la moisissure a besoin d’oxygène et :

  • d’un climat tempéré (généralement supérieur à 21 °C ou 70 °F);
  • d’une source nutritive comme le bois, le papier ou toute autre matière à base de cellulose ou de carbone;
  • d’humidité (une humidité élevée plutôt qu’une quantité d’eau, de l’eau courante ou une fuite d’eau).

Lorsque ces critères sont réunis, la moisissure peut commencer à se former en moins de 48 heures. Une fois que la moisissure commence à se former, le problème se complique encore.

Dix choses a savoir sur les moisissures

  1. Une personne exposée aux moisissures peut avoir des problèmes de santé qui se manifestent, entre autres, par des réactions allergiques, de l’asthme et des difficultés respiratoires.
  2. Il n’existe pas de moyen pratique pour éliminer toutes les moisissures et les spores fongiques en milieu fermé. Le contrôle des moisissures passe par celui de l’humidité.
  3. Si les moisissures se développent de manière excessive, il faut alors nettoyer les surfaces contaminées et éliminer les sources d’humidité.
  4. Pour éviter qu’un problème de moisissure s’aggrave, réparez la fuite d’eau ou occupez-vous du problème d’infiltration.
  5. Maintenez une humidité relative (entre 30 et 60 %) dans les pièces. Pour cela :
    • Aérez les pièces susceptibles d’emmagasiner de l’humidité (salle de bains et buanderies, par exemple).
    • Utilisez des systèmes de climatisation et déshumidificateurs.
    • Ventilez davantage.
    • Allumez les ventilateurs d’extraction pendant la cuisine, la vaisselle ou la douche.
  6. Nettoyez et asséchez tout dégât d’eau dans les 24 à 48 heures pour éviter la formation de moisissures.
  7. Nettoyez les surfaces contaminées avec de l’eau et un produit nettoyant, puis séchez complètement les surfaces. Ne gardez pas des matériaux poreux présentant des traces de moisissure (des dalles de plafond, par exemple).
  8. Pour éviter la condensation, renforcez l’isolation des surfaces froides (fenêtres, conduites, murs extérieurs, toits et planchers).
  9. Dans les endroits humides en permanence (par exemple, un sol en béton avec des traces d’infiltration ou de condensation fréquentes), ne posez pas de moquette. 
  10. Les moisissures peuvent apparaitre presque partout et se développer sur n’importe quelle surface ou substance humide. Ces champignons microscopiques peuvent être présents sur du bois, du papier, des tapis et des aliments. 

Dangers pour la sante

Les moisissures peuvent produire des substances allergènes et dégager des odeurs chimiques ainsi que des métabolites toxiques. Leur prolifération en milieu fermé peut entrainer de multiples problèmes de santé. Nous sommes principalement exposés aux moisissures dans l’air, puisque celles-ci dispersent en se développant des spores et des substances volatiles qui peuvent atteindre la peau, les yeux et les voies respiratoires. Les moisissures n’affectent pas tout le monde et, parmi les personnes affectées, les effets sur la santé varient beaucoup. Parmi les symptômes les plus courants, on retrouve les irritations et les allergies (irritation des muqueuses, rhinites, rougeurs). D’autres effets plus graves (crises d’asthme, pneumopathies d’hypersensibilité, infections, réactions toxiques, etc.) peuvent survenir. Les personnes les plus sujettes à développer de tels symptômes sont celles qui souffrent de problèmes respiratoires, celles dont le système immunitaire est déficient, les ainés et les enfants en bas âge.

Identification de la moisissure

Décoloration - La moisissure s’accompagne d’une décoloration. Cependant, une décoloration ne provient pas forcément d’une moisissure. La décoloration de la moquette située près des plinthes, par exemple, peut être due à la pollution extérieure. La fumée de bougie ou de cigarette peut également former des taches ou des traces de suie.

Les moisissures peuvent adopter diverses teintes de noir, de blanc, de rouge, d’orange, de jaune, de bleu ou de violet. Faites couler une goutte d’eau de javel sur une tache suspecte. Si la tache perd sa couleur ou disparait, il s’agit peut-être de moisissure. Si la tache reste, ce n’est pas un problème de moisissure.

Odeur- Les moisissures ne sont pas toujours apparentes. Elles se caractérisent souvent par une odeur de renfermé ou de terre, mais certaines sont inodores. Même si vous ne notez pas d’odeurs, des remontées d’eau ou des signes d’infiltration d’eau sont des indicateurs d’humidité et des zones propices au développement de moisissure.

Prevention de la moisissure

La meilleure façon de prévenir la formation de moisissure passe par le contrôle de l’humidité. La moisissure ne peut pas se développer sans source d’humidité, il est donc impératif de répondre au plus vite aux signes d’humidité, aux infiltrations et aux fuites d’eau.

Les bâtiments doivent régulièrement être inspectés en vue de détecter d’éventuelles traces d’humidité ou de moisissures. Recherchez des taches d’eau ou décolorations sur le plafond, les murs, les planchers et les rebords de fenêtres ainsi que d’éventuelles zones d’eau stagnante, flaques d’eau ou moisissures autour des éviers et dans les salles de bain. L’eau ne doit pas stagner dans les systèmes de climatisation ou les bacs d’égouttement des réfrigérateurs.

Contrôlez le taux d’humidité avec une ventilation adéquate et utilisez des climatiseurs et des déshumidificateurs. Renforcez l’isolation des surfaces froides (fenêtres, conduites, murs extérieurs, toits et planchers) pour réduire la condensation.

Dans les endroits constamment humides, ne posez pas de moquette.

Nettoyez immédiatement les taches et flaques d’eau sur les planchers et les moquettes en suivant les recommandations du fabricant. Opérez avec précaution afin d’éviter tout excès d’humidité ou toute accumulation de résidus de nettoyage sur les planchers et moquettes. Ces zones doivent être séchées rapidement.

Problemes de moisissures et votre assurance sur les biens

Tout dépend de l’ampleur du problème de moisissure dans la maison. En général, les assurances habitation ne couvrent pas les problèmes de moisissures lorsque celles-ci sont dues à des fuites d’eau ou à des infiltrations liées à un mauvais entretien des biens. Lorsque le dégât d’eau ou la moisissure provient d’un événement « soudain et accidentel », tel que la rupture d’un tuyau ou un refoulement, alors les problèmes de moisissure qui s’en suivent doivent être pris en charge.

Mesures a prendre en cas de moisissure

Dès qu’un problème de moisissure est constaté, il est recommandé de recourir aux services agréés d’un spécialiste en décontamination et nettoyage de moisissures.

En général, ces services doivent inclure :

  • l’isolement complet de la zone affectée du reste de la maison;
  • l’extraction continue de l’air contaminé vers l’extérieur de la maison;
  • le nettoyage de toutes les surfaces contaminées et la mise au rebut sécuritaire des matériaux poreux;
  • la désinfection sans produits chimiques.

Une fois le nettoyage terminé, veuillez à inspecter les zones décontaminées.