leadership éclairé

L'art gérer les risques

 


Les collectionneurs sont essentiels à la préservation de l’histoire. Nous les remercions pour le travail qu’ils font avec amour, car c’est réellement un travail que de veiller à ce que leurs diverses oeuvres d’art soient bien protégées.

À la différence d’un musée, une maison est avant tout utilitaire. Les chats adorent grimper sur les corniches et se recroqueviller à côté d’artefacts de la dynastie de Tang.

Les chiens quant à eux adorent blottir leur museau humide contre d’anciens tapis et les enfants partent à la découverte de nouvelles surfaces sur lesquelles dessiner; une peinture impressionniste suspendue à leur portée peut aussi tout bien servir de canevas pour leurs crayons de couleur. Étonnamment, les pertes accidentelles de ce genre sont loin d’être nombreuses. Les dommages subis pendant le transport sont la cause la plus courante de pertes, suivis de près par les dégâts d’eau et le vol, pas très loin derrière.D’une façon ou d’une autre, deux faits sont sûrs : des pertes se produisent inévitablement et personne n’aime en être la victime.

Pour prévenir les pertes et éviter que vos oeuvres d’art ne subissent des dommages, gardez en tête les astuces de conservateur suivantes :

  1. Les variations extrêmes et rapides d’humidité et de température sont extrêmement dommageables. Le niveau optimal d’humidité relative (HR) est un niveau maintenu constant entre 50 et 55 % et le niveau de la température devrait se situer idéalement entre 20 et 22 degrés Celsius (68-72 degrés Fahrenheit). Un niveau d’humidité relative supérieur à 65 % entraîne la formation de moisissure sur certains matériaux, l’apparition de la maladie du bronze qui s’attaque à divers métaux et le gauchissement de l’ivoire. Un niveau d’humidité relative inférieur à 40 % entraîne la friabilité.
  2. La lumière quelle qu’elle soit, mais surtout la lumière ultraviolette (UV) et infrarouge (IR), induit un changement chimique qui provoque la dégradation des matériaux, ce qui les fait vieillir. Évitez l’éclairage au moyen d’un projecteur et l’exposition directe aux rayons du soleil.
  3. Des matières organiques déposées à proximité de sources de chaleur telles que les fenêtres, les radiateurs, les conduits de chauffage et les cheminées peuvent en venir à souffrir d’un dessèchement prononcé et de craquelures.
  4. Même les meilleures mesures de sécurité ne peuvent empêcher l’oeuvre des cambrioleurs professionnels. L’utilisation d’alarmes électroniques de pair avec la prise de mesures de sécurité physique sont nécessaires pour donner le temps à la police d’intervenir. Fiez-vous aux conseils d’un expert en sécurité renommé ayant au moins 10 ans d’expérience et de solides références auprès des clients et de la police locale.
  5. Documentez vos collections conformément aux lignes directrices standards pour l’identification des objets. Il est également suggéré que vous conserviez votre documentation à l’extérieur, dans un coffret de sûreté.
  6. Lorsque vous expédiez des oeuvres d’art faisant partie de votre collection, retenez les services de professionnels qui se consacrent spécifiquement au transport et à l’emballage d’objets d’art, d’antiquités et d’objets de collection. N’importe quel restaurateur vous dira que les dommages proviennent dans la majorité des cas de la mauvaise qualité de l’emballage et de conditions climatiques éprouvantes survenues au cours du transport.

L’art en soi est si unique qu’il nécessite un traitement différent de celui réservé à tout autre bien. Il est important de désigner un assureur-conseil fiable et compétent qui peut vous guider quant aux pratiques appropriées à adopter pour la gestion des risques inhérents aux oeuvres d’art. Une police d’assurance bien structurée n’est qu’une partie du processus et ne devrait servir de filet de sécurité qu’une fois prises toutes les autres mesures en matière de prévention des pertes. Les contrôles en matière de conservation, la documentation appropriée, la sélection de restaurateurs experts, d’expéditeurs et d’emballeurs professionnels ainsi que l’adéquation de mesures de sécurité aux lieux sont des mesures essentielles permettant d’assurer la protection de votre collection.

Il n’y a jamais eu un meilleur moment pour examiner votre couverture d’assurance ou faire le point. Des primes concurrentielles et des solutions créatives continuent de voir le jour grâce à des règles souples de souscription. C’est un marché d’acheteurs, mais nous mettons les acheteurs en garde car la garantie applicable à votre collection n’est valable que dans la mesure où l’expertise de votre courtier ou agent d’assurance l’est aussi. Choisissez votre consultant avec soin.