leadership éclairé

La distraction au volant

 


Ce serait une erreur d’attribuer à la technologie tous les cas de distraction au volant. Les distractions qui interfèrent avec l’aptitude d’une personne à conduire un véhicule motorisé en sécurité peuvent venir d’une grande diversité de sources. Mais l’utilisation de la technologie, et en particulier des téléphones cellulaires, est probablement la cause la plus visible qui soit des accidents et décès liés à la distraction. Une seconde d’inattention suffit pour risquer un accident.

Texter au volant

  • Manipuler et regarder un cellulaire au volant (p. ex. texter) augmente jusqu’à 8 fois le risque de collision pour le conducteur. (AAA Foundation for Traffic Safety, 2017)
  • Quand vous prenez cinq secondes pour lire un texto à 90 km/h, c’est comme si vous parcouriez la longueur d’un terrain de football les yeux bandés.

Source : CAA - 1er mai 2018

Causes possibles de distraction au volant

En plus des téléphones cellulaires, d’autres types de technologie comme les appareils GPS, les lecteurs DVD, les ordinateurs portables, les tablettes et les lecteurs de musique peuvent être une cause de distraction pour les conducteurs. En outre, s’occuper des commandes internes de la voiture comme la radio, la commande d’ambiance, le réglage des sièges ou des rétroviseurs et les fenêtres peuvent également nuire à l’attention du conducteur. Les autres distractions courantes en voiture sont les conversations avec les passagers, les passagers dynamiques, les animaux non attachés, essayer de lire les cartes ou l’itinéraire en conduisant, les soins personnels, et manger ou boire. Les distractions à l’extérieur du véhicule peuvent également divertir, par exemple accorder trop d’attention à des affiches ou à des publicités, aux piétons, aux accidents et aux scènes d’urgence, aux autres véhicules et aux cyclistes, le comportement d’un conducteur impoli, les bruits de la rue comme les klaxons ou les sirènes, la construction et même les paysages.

Éviter la distraction au volant

Grâce à un peu de préparation et à un bon état d’esprit, il est possible d’éliminer presque totalement la distraction au volant. Si vous avez l’habitude de voyager et que vous savez ce qu’il faut éviter de faire en roulant, vous avez moins de chance d’être distrait.

Avant de prendre le volant de votre véhicule :

  • Si vous ne connaissez pas le véhicule, prenez quelques minutes pour localiser et comprendre les commandes.
  • Prenez soin de toute mesure d’hygiène personnelle avant d’entrer dans le véhicule.
  • Si vous avez faim ou soif, mangez ou buvez avant de conduire, ce qui permet d’éliminer une source de distraction au volant.
  • Apprenez l’itinéraire vers votre destination, c.-à-d. consultez les cartes ou configurez votre GPS avant de commencer votre trajet.
  • Réglez votre siège et les rétroviseurs.
  • Éloignez les documents à lire hors de votre champ de vision pour limiter les sources de distraction.
  • Assurez-vous que rien ne roule sur le sol de votre voiture pendant que vous conduisez.
  • Assurez-vous que les enfants et les autres passagers ont tout ce dont ils ont besoin avant de démarrer la voiture.
  • Les animaux de compagnie doivent être tenus en cage ou bien sécurisés sur la banquette arrière.
  • Si vous avez besoin d’allumer le chauffage de votre voiture ou d’activer la climatisation, faites-le avant de démarrer.
  • Réglez votre radio ou le lecteur de musique avant de conduire.

Pendant que vous êtes au volant de votre véhicule :

  • Si c’est possible, ne vous pressez pas. Si vous roulez tranquillement vers votre destination, vous serez normalement moins stressé et moins distrait au volant.
  • Quittez la circulation et garez votre véhicule si vous voulez utiliser votre téléphone cellulaire ou tout autre appareil électronique.
  • Si vous faites tomber quelque chose, n’essayez pas de le ramasser pendant que vous conduisez. Si vous avez fait tomber quelque chose d’important pour conduire, par exemple vos lunettes, garez-vous dans une zone sûre dès que vous le pouvez et corrigez le problème une fois la voiture en stationnement.
  • Il est moins distrayant d’écouter les directions données par votre appareil GPS que de le regarder.
  • Le fait que les enfants se conduisent mal n’est pas une excuse pour être moins attentif. Réglez les problèmes qui requièrent votre attention lorsque la voiture est en stationnement.
  • Ne mangez pas, ne buvez pas et n’essayez pas de vous pomponner pendant que vous conduisez.
  • Si vous avez besoin d’arrêter votre voiture, trouvez un endroit sûr comme une place de stationnement.
  • Si vous êtes fatigué, garez votre voiture dans un endroit sûr et reposez-vous. Bien que ce ne soit pas considéré techniquement comme une distraction au volant, s’endormir en conduisant est l’une des pires choses qui puissent arriver.
  • Concentrez-vous sur la conduite de votre voiture. Il se passe beaucoup de choses qui requièrent toute votre attention.

Fines and Penalties

  • Colombie-Britannique* :
    Qu'est-ce qui est interdit? Appareils portatifs, et l’utilisation d’équipement mains libres par les conducteurs débutants
    Points -  4
    Amende - 543 $** pour la première infraction
    888 $*** pour la deuxième infraction
  • Alberta :
    Qu'est-ce qui est interdit? Tenir ou regarder un appareil de communications, lire, écrire et toute autre distraction
    Points - 3
    Amende - 287 $
  • Saskatchewan :
    Qu'est-ce qui est interdit? Équipement de communication portatif, plus l’utilisation d’ensembles mains libres par les conducteurs débutants
    Points - 4
    Amende - 280 $
  • Manitoba :
    Qu'est-ce qui est interdit? Appareils électroniques portatifs
    Points - 5
    Amende - 672 $
  • Ontario* :
    Qu'est-ce qui est interdit? Appareils de communication portatifs sans fil
    Points - 3
    Amende - 1 000 $-3 000 $
  • Quebec :
    Qu'est-ce qui est interdit? Appareils portatifs ayant une fonction téléphonique et leur utilisation mains libres
    Points - 4
    Amende - 300 $-600 $
  • Nouveau-Brunswick :
  • Qu'est-ce qui est interdit? Appareils électroniques portatifs
    Points - 3
    Amende - 172,50 $
  • Nouvelle-Écosse :
    Qu'est-ce qui est interdit? Téléphones cellulaires portatifs, plus la messagerie texte sur tout appareil
    Points - 4
    Amende - 233,95 $-578,95 $
  • Île-du-Prince-Édouard :
    Qu'est-ce qui est interdit? Appareils de communication portatifs sans fil
    Points - 5
    Amende - 575 $-1 275 $
  • Terre-Neuve-et-Labrador
    Qu'est-ce qui est interdit? Téléphones cellulaires portatifs, plus la messagerie texte sur tout appareil
    Points - 4
    Amende - 300 $-1 000 $
  • Yukon :
    Qu'est-ce qui est interdit? Appareils portatifs permettant de parler, d’envoyer des messages textes et des courriels, et les titulaires de permis progressifs ne peuvent utiliser les ensembles mains libres
    Points - 3
    Amende - 500 $
  • Territoires du Nord-Ouest
    Qu'est-ce qui est interdit? Appareils électroniques portatifs
    Points - 3
    Amende - 322 $ - 644 $ ****
  • Nunavut :
    Qu'est-ce qui est interdit? Rien
    Points - Rien
    Amende - Rien

Sources : divers sites Web gouvernementaux sur les transports, CAA - 7 janvier 2019

*En plus d’interdire les appareils de communication portatifs, la Colombie Britannique et l’Ontario ont aussi interdit l’utilisation d’appareils électroniques portatifs de divertissement au volant.

** En Colombie-Britannique, le coût de base d’une contravention est de 368 $; à cela s’ajoute une pénalité de 175 $ qui est imposée par l’Insurance Corporation of British Columbia (ICBC) en fonction des points d’inaptitude cumulés par le conducteur.

*** Dans le cas d’une deuxième infraction commise dans les 12 mois suivant la première, le coût de base de 368 $ est additionné à une pénalité de 520 $ imposée par l’ICBC (toujours en fonction des points cumulés). Les récidivistes font également l’objet d’une évaluation automatique, ce qui pourrait mener à une interdiction de conduire allant de 3 à 12 mois.

Le saviez-vous? L’utilisation d’un téléphone cellulaire lorsqu’on est arrêté à un feu rouge est également considérée comme une distraction au volant et est passible d’une amende et d’autres sanctions. Le seul moment où il est permis d’utiliser un téléphone cellulaire au volant, c’est pour signaler une urgence.

Les différentes provinces et différents territoires ont diverses définitions de ce qui constitue une distraction au volant. Consultez le site Web du gouvernement en question pour connaître les cas particuliers.

Conclusion

Il faut aborder la conduite d’un véhicule motorisé avec prudence et respect. Chaque fois que vous conduisez une voiture, vous assumez la responsabilité de la vie et de la sécurité de vous-même, de vos passagers et de ceux qui vous entourent. C’est pourquoi il est important de toujours rester attentif lorsqu’on conduit un véhicule motorisé. Selon le National Highway Traffic Safety Administration et le Virginia Tech Transportation Institute (2006), la distraction au volant est impliquée dans environ 4 000 000 d’accidents en Amérique du Nord tous les ans. Cette statistique a été compilée malgré le manque de preuve d’un lien direct entre les distractions au volant et de nombreuses enquêtes sur des lieux d’accidents. Par exemple, si un conducteur tombe dans un fossé sans raison apparente, dans ce qui peut être décrit comme des conditions de conduite idéales, il n’est pas possible de confirmer que la distraction du conducteur est bien la cause de l’accident. Que les 4 000 000 d’accidents annuels soient ou non tous attribuables à la distraction au volant, le fait de rester concentré sur la conduite du véhicule vous permettra d’éviter de faire partie de la statistique.