leadership éclairé

Évaluation des œuvres d’art

 


Comme pour toutes les catégories d’actifs, l’évaluation des œuvres d’art connaît des fluctuations. Dans un marché haussier, l’assurance doit couvrir la pleine valeur de votre collection. Dans un marché baissier, vous voulez  faire en sorte de ne pas payer pour un montant de garantie qui excède la valeur actuelle. Quelle que soit la phase du cycle d’évaluation, les collections d’œuvres d’art demeurent généralement des actifs précieux qui nécessitent une attention périodique afin d’évaluer correctement le niveau de protection requis.

« La clé pour s’assurer d’une garantie adaptée et d’un montant de police adéquat repose avant tout sur l’estimation de la valeur actualisée de votre collection. Dans la plupart des cas, il est nécessaire d’avoir recours à un évaluateur d’œuvres d’art professionnel qualifié » explique Anton Antonov des Services aux particuliers de Marsh. L’évaluation permet de déterminer la valeur de remplacement appropriée d’une œuvre d’art, généralement au prix de détail, ou d’estimer la valeur d’une œuvre si celle-ci est endommagée.

Ceci dit, les évaluations ne sont pas utiles uniquement pour la couverture d’assurance. Elles permettent également de déterminer la juste valeur marchande, qui revêt une importance dans les situations suivantes :

  • Répartition équitable des biens appartenant conjointement à des particuliers ou des institutions 
  • Calcul du crédit d’impôt sur le revenu accordé en cas de don de bienfaisance d’une œuvre d’art
  • Preuve de la valeur d’un objet en prévision de sa vente ou de son acquisition 
  • Vérification de la préparation des déclarations fiscales successorales, aide à la planification successorale ou aide à la répartition des actifs 
  • Gestion des actifs, garanties de prêts et résolution de questions financières et juridiques connexes pouvant être liées à une collection d’œuvres d’art

Les Services aux particuliers de Marsh recommandent de faire appel aux services d’un évaluateur agréé par un organisme reconnu au niveau national et possédant un degré d’expertise satisfaisant dans la catégorie et le type de collection que vous possédez. Pour choisir le bon évaluateur, n’oubliez pas de poser les questions suivantes :

  • Quelles sont vos compétences et vos qualifications? Le titre d’évaluateur agréé de biens personnels (CAPP) est l’un des titres professionnels les plus reconnus, ainsi que celui décerné par l’International Society of Appraisers (ISA). 
  • Quelle est votre expérience en matière d’évaluation de collections ou d’objets d’art de ce type? Faites appel à un évaluateur qui possède une expertise pertinente. 
  • Avez-vous un intérêt direct dans les articles évalués? Les évaluateurs ne doivent pas participer à l’achat ou à la vente de l’article évalué ou d’articles comparables. Ils ne doivent notamment pas avoir d’intérêt actuel ou éventuel dans les articles de la collection. 
  • Quel est le coût de l’évaluation? Les évaluateurs peuvent facturer leurs services à l’heure ou par article évalué. Demandez un devis écrit. 
  • Quel sera le résultat de votre travail d’évaluation? Demandez un échantillon de rapport final ou une description de ce qu’il contiendra.

La protection de la valeur des œuvres d’art repose fortement sur des évaluations minutieuses, menées à quelques années d’intervalle ou plus fréquemment s’il y a lieu. Il convient également de travailler avec des assureurs et des évaluateurs qualifiés pour obtenir une protection adéquate.

Prêts adossés à des actifs d’art

Certains clients des Services aux particuliers de Marsh seront peut-être intéressés par la mise en garantie d’un actif d’art, qui permet de tirer parti de la valeur d’une œuvre d’art ou d’une collection sans avoir à la vendre. Il s’agit parfois de l’option la plus judicieuse lorsqu’une œuvre d’art revêt une valeur sentimentale, lorsqu’il est préférable de conserver un article susceptible de prendre de la valeur ou lorsque le moment est mal choisi pour s’exposer au versement d’un impôt sur des gains en capital ou des commissions de vente.